Skip to content

La première Wikipédia avec 11 millions d’articles : fr.

by sur 5 août 2011

Il y a quelques jours, un contributeur bien connu a lancé un message au bistro pour, hum, je ne sais pas trop comment interpréter ça, faire son comin’ out ? [L]

S’en suit une longue discussion sur le fait que c’est pas bien de contribuer de manière automatique sans Botflag et à des vitesses qui peuvent surcharger les serveurs (Oui, certains n’y croyaient pas, et pourtant, [L] spécifie bien que ceci constitue un problème). A un moment donné, quelqu’un fait même la réflexion que ceux qui veulent pas qu’on contribue automatiquement cherchent à empêcher les autres de contribuer. En effet, un raccourci trompeur veut que « créer un article, c’est bien » et « supprimer un article, c’est pas bien ».

C’est vrai qu’en parallèle, j’ai soulevé une question sur l’admissibilité d’un millier de météorites sur le portail astronomie. Ce sont des articles, ébauches, avec pour seul texte (pour la plupart) : « L’astéroïde (439) Ohio a été découvert par E. F. Coddington le 13 octobre 1898. » accolé a une infobox qui détaille les caractéristiques de l’astéroïde à partir de données datant de 2005 donc obsolètes/erronées par rapport aux données du JPL (comparer [L] et [L] – et qu’un astronaute me trompe si je m’arrête).

Nous avons donc plus d’un millier d’articles pas à jour, probablement pas ou très peu suivis et qui ne contiennent guère plus que des données disponibles sur une base de données de la NASA.

On m’apprend alors qu’il existe « 279 722 astéroïdes numérotés », et un astronome m’informe également qu’il possède une liste d’environ 10 millions d’étoiles, avec leurs caractéristiques. C’est à dire que j’ai de quoi faire plus de 10 millions d’articles du même contenu que nos astéroïdes (une phrase+une infobox). Si on considère donc que ce type d’article est encyclopédique et d’une notoriété suffisante, fr: peut rapidement devenir le projet avec le plus grand nombre d’articles, et de loin (en: est à environ 3,7 millions). Il suffit de lancer un petit script sur cette base de données qui nous créera les 10 millions d’articles pendant qu’on pourra siroter un demi devant IRC. fr: deviendra alors la première Wikipédia, avec trois fois le nombre d’articles de en:, si ça c’est pas la classe (et en plus, avec ça, j’aurais un éditcount qui me permettra d’être admin, bubu, stewart, arbitre, CU, abusefilter, oversight et plus encore).

Qu’attendons-nous ?

Advertisements
9 commentaires
  1. ON attend que tu le fasses 😀

  2. argos42 permalink

    @darko, chiche ?

    Bon sinon, c’est rigolo, mon billet était prêt depuis plusieurs jours et j’ai vu passer ça sur twitter http://twitter.com/#!/PoulpyWP/status/99118390983139328

  3. suprememangaka permalink

    Merci, argos, pour cette démonstration par l’absurde de ce à quoi peut conduire l’idéologie inclusionniste. Bonne continuation 🙂 !

    • argos42 permalink

      La politique du chiffre est à la mode : police, monde de la recherche…

      Le simple fait d’afficher sur http://www.wikipedia.org le nombre d’article de chaque langue fait penser que c’est le critère déterminant d’une bonne encyclopédie.

  4. Fuucx permalink

    Concerant un blog qui se dit un peu suppressionniste, j’ai envie d’exprimer mon sentiment sur cette question. D’une manière générale, je participe peu aux PAS car je n’ai pas envie de me fatiguer sur des articles qui ne sont pas au coeur de mes préoccupations. Globalement, j’ai l’impression que souvent avec les demandes de suppression on se tire une balle dans le pied. Tout d’abord, pour moi les critères sont si incompréhensibles que j’en ai conclu que l’essentiel était de ne pas tomber pour une raison x ou y sur des personnes qui pour des raisons x ou y ont décidés de faire barrage à cet article ou à ce type d’article. Concernant les articles d’actualité en général par leur suppression on se prive (1) de nouveaux rédacteurs potentiels; (2) d’une certaine « nouveauté » pour le lecteur ; (3) de sources qu’on n’aura plus dans un an ou deux. A mon avis, on part d’une vision malthusienne, un peu comme celle qu’on trouve derrière l’hypothèse ou le sophisme d’une masse fixe de travail. J’ai l’impression qu’en supprimant les articles on se dit qu’on « économise » des contributeurs qui se consacreront à la rédaction d’autres articles. Personnellement je crois que c’est le mécanisme inverse qui doit être vrai.

    • suprememangaka permalink

      Tu sembles vouloir dire que, sous prétexte qu’il faut accueillir plus de contributeurs, il faudrait faire des concessions quant à la qualité et quant à ce que doit être, ou devrait être, Wikipédia. Je ne suis pas du tout d’accord sur ce point : nous n’avons pas à changer les règles, a fortiori renier nos principes fondateurs (en l’occurrence le premier), pour l’unique souci d’agrandir nos troupes avec des gens qui, faute d’avoir à assimiler ce qu’est Wikipédia, apporteront plus de mal que de bien à coups d’articles non-encyclopédiques, HC, etc. Par conséquent, nous devons rester vigilants et intransigeants, quitte à ce qu’il y ait un peu moins de monde pour contribuer. Pour ma part, je préfère 5 contributeurs de qualité et ne prenant pas Wikipédia pour un journal, plutôt que 50 mauvais qui nous pondent des articles d’actualité.

      En ce qui concerne les articles d’actualité, l’objectif de leur légitime suppression n’est absolument pas un souci d’économie des contributeurs (aucune logique malthusienne là-dedans. A titre personnel, c’est totalement exclu !). Il s’agit simplement de garder à l’esprit que nous construisons une encyclopédie, ce qui suppose recul et sources analytiques de qualité. Deux éléments que nous n’avons pas lors de la conception d’articles d’actualité. De tels articles dénaturent donc l’encyclopédie et donc le premier principe fondateur de Wikipédia 🙂

  5. Gustave G. permalink

    Avant qu’on me dégoûtât de Wikipédia je traduisais beaucoup et je vérifiais sur les wikipédias allophones que j’arrivais à comprendre quel était le meilleur article. Eh bien j’ai constaté que la wikipédia lusophone contenait un grand nombre d’ébauches (rarement indiquées comme telles), si bien que les 692.000 articles revendiqués ne représentent peut-être pas grand-chose; il est à peine croyable que sur Fradique de Menezes, président de la république lusophone de São Tomé-et-Principe, il vaille mieux lire l’article en allemand que l’article en portugais! Enfin il n’y a que demi-mal tant que des liens interwikis nous indiquent où chercher des renseignements, ce qui malheureusement n’est pas toujours le cas.

  6. Trizek permalink

    Les ébauches ont cela d’extraordinaire : elle facilitent les contributions. Quoi de plus horrible que d’arriver au pied du mur, juste après le lien rouge ? Un espace vide, où, la plupart des modifications faites seront supprimées car non conformes, mal rédigées, non sourcées, … Avoir une structure déjà présente est beaucoup plus engageante : je veux travailler sur la section « économie » de ma commune ? je sais où le faire.

    Il est urgent d’arrêter de se voiler la face : une ébauche vaut mieux que rien du tout. Avoir boté les communes de France avait fait polémique à l’époque, mais cela a permis a bien des gens de se lancer dans l’aventure wikipédienne avec une structure propre et unifiée. A quand la même chose sur d’autres sujets ? Pour certains c’est un mal, mais c’est un mal nécessaire. Poulpy l’a compris, et je l’en félicite.

    • argos42 permalink

      Les ébauches d’articles dont l’admissibilité n’est pas douteuse, certes. Mais je crois que pour les ébauches des astéroïdes en question, tout a été dit. Elles ne bougeront donc pas et sont condamnées à rester des coquilles quasi-vides qui reprennent les données de la NASA. Polluant du même fait Wikipédia avec des données pas à jour. Comme on me disait quand j’étais gamin : « si t’as rien à dire : tais toi ! », ça s’applique aussi aux articles.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :